L’huile de lin et ses préparations pour le bois

L’huile de lin

Le lin est une plante cultivée depuis l’antiquité dans les pays tempérés. On utilise ses fibres pour fabriquer des textiles ainsi que des isolants naturels. Son huile est connue depuis longtemps, aussi bien pour ses qualités alimentaires que pour la protection du bois. L’huile est obtenue en pressant les graines. Cette culture nécessite très peu de traitements phytosanitaires et d’engrais.
Les innombrables produits synthétiques utilisés aujourd’hui pour le traitement du bois sont un danger pour la santé humaine autant que pour l’environnement. L’huile de lin est quant à elle parfaitement saine (voire comestible!) et biodégradable. Elle donne au bois un aspect lustré très esthétique et ses qualités protectrices et antiseptiques sont connues depuis longtemps. La culture peut être régionale et très peu polluante. Le principal inconvénient est un temps de séchage assez long.

En pratique

On utilise l’huile de lin pour imprégner le bois des planchers, parquets et autres boiseries. Les boiseries extérieures comme des fenêtres, volets, portes, … peuvent également être traitées avec l’huile de lin et ses dérivés. On peut aussi l’utiliser pour imperméabiliser certains carrelages poreux (terre cuite) ou des pierres naturelles.
L’huile de lin s’utilise le plus souvent diluée avec de l’essence de térébenthine. Il existe de nombreuses préparations améliorées par des substances naturelles d’origine minérale et végétale. Celles-ci améliorent ses caractéristiques et la rendent plus aisée à appliquer.
Il est important d’éliminer le surplus d’huile en cours de séchage à l’aide d’un chiffon. Il faut ensuite prendre garde à bien aérer ces chiffons pour éviter le phénomène de combustion spontanée.
L’huile de lin pure est bon marché, mais les produits à base d’huile de lin sont nettement plus chers en raison de leur mode de fabrication plus ou moins artisanal.

Les bonnes lectures

lin
Le lin. Par C. Fauque, éd. Alternatives, 94 p.
Pour tout savoir sur le lin et sa fibre.

Imprégner ses meubles au naturel, pourquoi et comment. Un article du 25 novembre 2010, Terre & Nature