Pourquoi choisir des peintures naturelles ?

L'énergie au quotidien

Pourquoi choisir des peintures naturelles ?

Du naturel au bout du pinceau

L’avènement des peintures synthétiques issues de la pétrochimie a été une véritable révolution. Leur facilité d’usage, leur grande résistance et leur coût relativement abordable a séduit autant les professionnels que les particuliers. On a relégué au placard les bonnes vieilles peintures à l’huile de nos grands-parents. C’est d’abord la nocivité des solvants qui a posé problème. On a alors inventé les peintures acryliques solubles à l’eau. Ces produits contiennent pourtant encore une multitude de substances nocives à notre santé ainsi qu’à l’environnement. 

N’oublions pas que des particules s’échappent en permanence des surfaces peintes
et se retrouvent en effet dans nos poumons ou dans la nature.

Quand du poison coule des façades

Plusieurs études menées conjointement par des chercheurs de différentes institutions (EPFL, Eawag, UNIL) ont dénoncé la présence dans l’environnement de molécules biocides issues des peintures industrielles synthétiques. Lors de fortes pluies, des pics de concentration de micropolluants dans le sol et les eaux non attribuables à l’agriculture ont été observés. De fil en aiguille, les chercheurs ont découvert leur origine en faisant des prélèvements au pied des façades des bâtiments. Lessivés par les pluies, ces biocides – surtout algicides et fongicides – s’écoulent dans le sol et les cours d’eau, où ils nuisent aux écosystèmes. Certaines de ces molécules sont interdites dans l’agriculture, mais autorisées dans les pots de peinture où elles sont souvent surdosées par les fabricants. Actuellement, les normes suisses de tolérance pour les biocides dans les eaux ne sont pas adaptées à leur toxicité, une situation qui devrait être prochainement corrigée par la nouvelle Ordonnance sur la protection des eaux.

Des alternatives existent

Le retour des peintures naturelles répond donc à une légitime recherche d’un habitat plus sain et d’un environnement préservé. Les formules d’antan ont été améliorées et leurs composants nocifs, comme le plomb, ont été éliminés. Ce sont les peintures que nous allons vous présenter.

Quelle est la composition d’une peinture ?

Les deux principaux composants d’une peinture sont le solvant et le liant. Ensuite, on trouve les pigments, les charges et les additifs.  

  • Le solvantreprésente 45 à 60% de la peinture. Le solvant donne sa fluidité à la peinture pour permettre son application. Son élimination pendant le séchage permet la formation du film protecteur. Les peintures peuvent être divisées en deux grandes catégories : les peintures à l’eau et les peintures solvantées. Ces dernières contenant des composés organiques volatils (COV). 
  • Le liantlie les éléments entre eux, assure l’adhérence sur le support et détermine la finition (mat, brillant ou satiné). Le liant est facilement identifiable, car les peintures sont classées d’après la nature chimique de leur liant. Il s’agit des peintures minérales et végétales pour les peintures naturelles et les peintures glycérophtaliques et acryliques pour les peintures synthétiques. 
  • Les pigments apportent des propriétés optiques à la peinture ; ils donnent la couleur et permettent l’opacité de celle-ci. Par exemple, l’opacité protège le bois des rayons nocifs du soleil de manière très efficace. Les pigments peuvent être naturels ou chimiques. Parmi les pigments naturels, les plus connus sont les Ocres de Bourgogne et les Terres de Sienne. 
  • Les charges sont des substances naturelles blanches qui donnent du corps à la peinture. 
  • Les additifs modifient certaines propriétés de la peinture ou en apportent de nouvelles : antioxydant, antimousse, agent de conservation, agents mouillant, agent dispersant, etc. 

Sur le marché, il existe des produits dits prêts à l’emploi ; ces sont généralement des peintures synthétiques qui sont des peintures conventionnelles issues de la pétrochimie. À la Maison Nature, nous avons pris le parti de vous proposer des peintures naturelles, issues de matières naturelles biodégradables et/ou écocompatibles.

Les peintures minérales sont utilisées principalement pour les murs aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et sont très respirantes. À l’inverse, les peintures à l’huile (végétales) sont moins respirantes, car plus grasses (bouche pores). Elles sont donc privilégiées pour la protection du bois (volets, boiseries extérieures, portes, fenêtres et meubles intérieurs) et du métal (barrière de balcon, mobilier de jardin, etc.). 

Les alternatives existent

badigeon de chaux avec Pascal Pittet
Les peintures minérales à la chaux sont des peintures sans solvants, hygiéniques et antibactériennes.


Les peintures minérales aux silicates ont été conçues en Allemagne au 19e siècle. Elles sont particulièrement indiquées pour les façades extérieures.


Les peintures à l’argile ont un pouvoir couvrant excellent, mais à utiliser uniquement à l’intérieur. L’énergie grise est presque nulle et elles sont antistatiques.


L’huile de lin et ses préparations pour le bois sont parfaitement saines et biodégradables. Elles donnent au bois un aspect lustré très esthétique. Ses qualités protectrices et antiseptiques sont connues depuis des siècles.


Les teintures et pigments végétaux et animaux sont souvent utilisés pour teinter les textiles, mais certains conviennent également très bien pour les boiseries et autres surfaces poreuses.


Les pigments minéraux les plus fréquemment utilisés sont les ocres et les terres de Sienne aux chaudes couleurs.

Et encore

Pour aller plus loin

Les bonnes lectures

  • Enduits de terre crue ? Sylvain Moréteau : faire ses enduits en terre crue ? Choisir sa terre, avec quoi la mélanger, comment la teinter ? Ce nouvel ouvrage des éditions terre vivante délivre toutes les techniques pour réaliser ses propres enduits en terre crue pour la maison.

  • Peintures et enduits bio, Bruno Gouttry. Ce livre vous prodigue conseils et recettes de fabrication à partir d’argile, chaux, huiles végétales, caséine et même fécule de pomme de terre ! 

Les professionnels du domaine

Pour trouver un professionnel spécialisé dans le domaine en Suisse, consultez notre liste de membres.

FAIRE UN DON