Quels matériaux choisir pour ériger ses quatre murs ?

Les matériaux écologiques

Gros œuvre

Quels matériaux choisir pour ériger ses quatre murs ?

Si on en croit la fable des trois petits cochons, rien ne vaut la maçonnerie pour se protéger de tous les dangers. Mais Naf-Naf n’avait certainement pas pensé à la quantité d’énergie absorbée par ses briques et encore moins aux piètres qualités isolantes de ce matériau.
Et si, contre toute attente, ses deux frères avaient raison ? En réalité, la paille et le bois ne sont pas si fragiles… et le loup n’a pas tant de souffle ! Si on choisit tout de même la maçonnerie de briques, il existe des solutions moins gourmandes en énergie que le béton armé et plus isolantes que le parpaing (brique-ciment). De plus, les matériaux écologiques ont l’immense avantage d’être perméables à la vapeur d’eau produite dans la maison. 

Faites donc un petit tour d’horizon avant de vous décider.

L’ossature bois

Performante, légère, résistante, durable et esthétique, l’ossature bois offre des possibilités quasi infinies en termes de conception tout en respectant toutes les normes en vigueur. Elle est idéale aussi bien pour une construction neuve que pour une extension. La maison à ossature en bois permet de répondre aux exigences de tous les styles architecturaux. 

Le béton de chanvre et chaux

Il s’agit d’un mélange de chènevotte et de chaux aérienne, éventuellement additionnée d’un peu de ciment ou de chaux hydraulique. Obtenue par défibrage mécanique, la chènevotte est la partie centrale et moelleuse de la tige de chanvre. Elle représente environ 45 % du poids de la paille. Les fibres sont utilisées pour le textile ou comme isolant, sous forme de laine de chanvre (fibres effilochées).

La maçonnerie de briques monolithique

La maçonnerie de briques monolithique est une technique de construction qui utilise du béton cellulaire, mais également des briques en terre cuite ou crue avec une couche de finition de chaque côté du mur. Elles peuvent également être revêtues d’isolation. Cette technique est appelée « monolithique » par comparaison avec des techniques de construction en plusieurs couches.

La paille compressée

Il s’agit de paille de céréales cultivées localement, si possible de façon biologique. On utilise des bottes rectangulaires produites par les botteleuses agricoles.

C’est une méthode très écologique puisqu’elle utilise un sous-produit de l’agriculture disponible en abondance.

Le madrier ou la fuste

La technique du madrier, appelée fuste en Suisse, ne peut pas être appliquée dans nos contrées, car elle ne permet pas de respecter les normes actuelles en matière d’isolation thermique pour une maison ; en revanche, elle peut être utilisée pour la construction d’un couvert par exemple.

Et encore

Pour aller plus loin

Les sites et plateformes

  • www.energie-environnement.ch: découvrez sur ce site des conseils utiles pour économiser l’énergie et préserver votre cadre de vie,
  • www.topten.ch: comparez les performances énergétiques des appareils avant de faire votre choix.

Les professionnels du domaine

Pour trouver un professionnel spécialisé dans le domaine en Suisse, consultez notre liste de membres.

FAIRE UN DON