Le béton de chanvre et chaux

Les matériaux écologiques

Le béton de chanvre et chaux

Un bon isolant thermique

Il s’agit d’un mélange de chènevotte et de chaux aérienne, éventuellement additionnée d’un peu de ciment ou de chaux hydraulique. Obtenue par défibrage mécanique, la chènevotte est la partie centrale et moelleuse de la tige de chanvre. Elle représente environ 45 % du poids de la paille. Les fibres sont utilisées pour le textile ou comme isolant, sous forme de laine de chanvre (fibres effilochées).

Le chanvre se cultive aisément sous nos latitudes et la chaux s’obtient en chauffant de la roche calcaire à 1200 degrés environ.

C’est un bon isolant thermique et il est très perspirant (perméable à la vapeur d’eau). En revanche, il n’est pas porteur, il nécessite donc une armature en bois. L’isolation sonore est également assez bonne. Cette technique permet de réaliser une infinité de formes et peut être adaptée aux situations les plus variées.

En pratique

Le béton de chanvre permet de réaliser des murs, des cloisons et des dalles sur des structures en bois anciennes ou nouvelles. Il convient aussi bien aux maisons neuves qu’aux transformations de bâtiments anciens comme de vieilles granges.

La préparation du mélange se fait idéalement dans de grosses bétonnières à axe vertical et il est ensuite versé dans un coffrage et tassé à la main. La structure en bois peut être entièrement noyée dans la masse ou rester partiellement apparente. On peut décoffrer presque immédiatement, mais le séchage complet nécessite plusieurs mois. La surface peut être laissée brute ou recouverte de divers enduits ou crépis.
Pour réaliser une dalle, on verse la masse directement sur le plancher, on tasse on nivelle et on recouvre immédiatement d’une chape de sable et chaux.

Il est possible de préfabriquer des éléments de façade dans des halles spécialement équipées et de les assembler ensuite à l’aide d’une grue sur le chantier.

Il est aussi possible de “projeter” le béton par voie sèche. Le mélange est mouillé à la sortie de la lance avant d’arriver sur le mur. En plus d’être plus économique qu’à la main (banché ou pisé), on obtient un produit de très haute qualité ; le temps de séchage est nettement réduit, en comparaison du “pisé manuel”.

Et encore

Pour aller plus loin

Les bonnes lectures

Les sites et plateformes

  • www.lignum.ch: organisation suisse pour la promotion du bois. Foule d’information concernant la promotion de matériaux en bois et sur les forêts suisses.

Les professionnels du domaine

Pour trouver un professionnel spécialisé dans le domaine en Suisse, consultez notre liste de membres.

FAIRE UN DON