Le liège

Le liège

Le liège est produit traditionnellement en région méditerranéenne à partir du chêne-liège, un arbre dont on retire périodiquement l’écorce. Celle-ci se reconstitue en quelques années. Le liège est naturellement très isolant et très résistant. C’est une matière parfaitement biodégradable, mais les colles et les vernis utilisés pour la préparation et la pose peuvent être synthétiques. Il est moins perspirant (perméable à la vapeur d’eau) que les autres isolants naturels et doit donc être utilisé sur des surfaces restreintes de la maison. Comme la production du liège est artisanale et localisée, il faut éviter le recours massif à ce matériau.

En pratique

Cet isolant naturel se présente sous forme de grandes plaques allant de 10 à 160 mm d’épaisseur. Utilisé en isolation intérieure ou en périphérie des bâtiments, il a un coefficient d’isolation thermique (µ= 0,04 W/mk) supérieur à celui de la laine de verre ou du polystyrène expansé. La beauté du liège permet d’utiliser ce matériau en apparent. Il permettra par exemple d’améliorer le niveau d’isolation insuffisant d’un mur, d’un sol ou d’un plafond. On trouve des rouleaux de liège de quelques millimètres d’épaisseur pour un usage surtout décoratif, ainsi que des plaques rigides à coller pour les revêtements de sol.
On trouve également des sacs de granulés de liège à déverser ou insuffler en vrac dans des vides divers (entre solives par exemple) pour isoler faux plafonds, sols et toits des habitations. C’est un excellent isolant thermique et phonique. Il est également ignifuge et n’intéresse pas les rongeurs et les insectes.

Les liens utiles

Les pros

Pour trouver toutes les entreprises membres de la Maison Nature avec qui travailler ou qui peuvent vous donner des conseils et vous orienter, rendez-vous ici !
Vous pouvez également télécharger la liste complète de nos membres entreprises.
Les entreprises membres de l’association adhèrent toutes à notre charte environnementale et éthique.