La pollution intérieure

Matériaux

La pollution intérieure

Des émanations nocives insoupçonnées

La pollution atmosphérique liée au trafic motorisé et aux cheminées industrielles n’est un secret pour personne. Nous sommes cependant nettement moins conscients de la pollution qui règne à l’intérieur de nos habitations et qui peut affecter notre santé au quotidien. Des analyses de qualité de l’air ont montré que celui-ci est même souvent plus pollué à l’intérieur que dans la rue! Cette pollution de l’air peut être due à des émissions naturelles radioactives, comme le radon, mais elle est le plus souvent liée aux matériaux de construction, aux peintures, à l’ameublement et aux produits d’entretien utilisés couramment. Il est conseillé de bien aérer une maison neuve pour évacuer les solvants et autres gaz toxiques dégagés lors de la construction, mais ces émanations ne seront jamais totalement éliminées. De plus, l’usure des surfaces (murs, sols) produit en permanence des microparticules que nous inhalons inconsciemment. Des analyses de sacs d’aspirateur le prouvent: des centaines de substances chimiques potentiellement nocives y ont été identifiées.

Assurer une ventilation adéquate et limiter les sources de pollution en privilégiant les matériaux et les produits naturels lors de la construction, la rénovation et l’entretien du bâtiment restent les meilleurs moyens de réduire notre exposition aux polluants intérieurs. 

Mais quand le mal est déjà présent, il existe heureusement des solutions pour s’en débarrasser ou s’en prémunir.

Les matériaux qui posent problème


Le radon
Une radioactivité dont il vaut mieux
se méfier…


L’amiante
Une fibre naturelle, mais
dangereuse.


Le polystyrène
Il est très utilisé comme matériau isolant mais il contient une molécule polluante.


Les moisissures
Quand l’humidité se condense sur les murs.

Et encore

Pour aller plus loin

Les bonnes lectures

  • Le polystyrène, une bombe à retardement
    Dans cet article de Terre & Nature, vous en saurez plus sur les conséquences pour la Suisse, l’environnement et notre santé de la molécule HBCD, interdite au niveau international début 2014, que contient le très commun polystyrène.

  • Matériaux dangereux : les bâtiments nous réservent encore des surprises !  Un bon résumé des matériaux dangereux qu’on trouve dans une maison. Forum déchets, le bulletin romand d’information sur la diminution et la gestion des déchets, no 89, janvier 2012.

  • Un air sain chez soi. Des solutions et des pratiques pour améliorer la qualité de l’air intérieur. Publication de l’ADEME, 2012

  • La construction écologique. Jean-Claude Mengoni. Ed. Terre Vivante. Jean-Claude Mengoni nous propose un panorama très complet des matériaux écologiques de construction et de leurs différents systèmes constructifs

Les liens utiles

  • polluantshabitat.admin.ch: L’office fédéral de la santé publique livre des informations sur la pollution à l’intérieur des bâtiments.
  • air-interieur.org: Organisme français, l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur a pour mission de mieux connaître et d’informer sur les pollutions intérieures et leurs origines.

Les professionnels du domaine

Pour trouver un professionnel spécialisé dans le domaine en Suisse, consultez notre liste de membres.

FAIRE UN DON