Le béton de chanvre projeté

Les matériaux écologiques

Le béton de chanvre projeté

Un régulateur thermique sain et agréable

Le béton de chanvre est produit à partir d’une plante dont on peut utiliser toutes les parties (chènevotte, fibre et graine). Celle-ci est très résistante, ne nécessite pas d’engrais ni de pesticides, ainsi que peu d’eau. Elle poussait et peut pousser dans nos régions. Une de ses particularités est que, lors de sa croissance, elle transforme du CO2 ; de plus, elle participe à la régénération des sols en permettant une rotation des cultures.

Pourquoi choisir le béton de chanvre ?

  • Le béton de chanvre est un régulateur thermique pour le froid, comme pour la chaleur ; ce qui implique des maisons chaudes en hiver et fraîches en été. Il fonctionne comme un matériau à changement de phase. Son pouvoir isolant est supérieur à ce qui est calculé dans la thermique du bâtiment.
  • Le béton de chanvre empêche le développement de moisissures et de bactéries.
  • Le béton de chanvre n’utilise que des matériaux simples et connus depuis longtemps (chanvre, chaux, plâtre).
  • La chaux, le plâtre et le ciment naturel prompt sont transformés à des températures modérées. Lors de sa destruction, l’isolant de chanvre ne nécessite pas de traitement particulier autre qu’un compostage.
  • La construction en chanvre a déjà fait ses preuves.
  • Le béton de chanvre dégage une sensation saine et agréable lors du chantier et de l’occupation.
  • Le travail du chanvre est une valeur ajoutée pour les entreprises locales.

Mise en œuvre

La chènevotte et le liant sont mélangés, puis projetés par voie sèche. Le mélange est mouillé à la sortie de la lance avant d’arriver sur le mur. La paille de chanvre est bien entourée, la quantité d’eau est très réduite, et on peut réutiliser les rejets (les grains qui ne collent pas et tombent par terre, 10%). La machine est une modification d’une guniteuse déjà existante. En plus d’être plus économique qu’à la main (banché ou pisé), on obtient un produit de meilleure qualité.

D’autres méthodes de projection sont possibles, mais comportent à nos yeux des inconvénients :

  1. par voie humide ; besoin de grosses quantités d’eau
  2. aussi par voie sèche, la chènevotte est acheminée propre, puis mouillée par une diffusion de liant liquide ; la chènevotte est parfois mal entourée, et cela ne permet pas de réutiliser les rejets.

Et encore

Pour aller plus loin

Les bonnes lectures

Les sites et plateformes

  • www.planeteliege.com : un site qui fait le point sur toute l’actualité du liège.
  • www.chanvre-info.ch: source d’information sur les diverses utilisations du chanvre, notamment dans la construction et dans l’alimentaire. Également, forum sur les débats qui ont lieu autour du chanvre en Suisse et en France.

Les professionnels du domaine

Pour trouver un professionnel spécialisé dans le domaine en Suisse, consultez notre liste de membres.

FAIRE UN DON