Les panneaux de fibres végétales

Les panneaux de fibres végétales

Il s’agit souvent des mêmes matériaux que pour les laines végétales, mais conditionnés sous forme de plaques rigides de diverses épaisseurs. Pour que celles-ci soient réellement écologiques, la matière première doit provenir de cultures locales ou de forêts certifiées, et nécessiter peu ou pas de traitements phytosanitaires. Le pouvoir isolant de ces matériaux est comparable à celui des laines minérales sans en avoir les inconvénients (santé et environnement). Ces matières sont parfaitement perspirantes (perméables à la vapeur d’eau).

Fibres de bois


Les isolants en fibre de bois (laine de bois, bois feutré) sont fabriqués à partir de fibres issues de résidus de scierie, principalement du pin et de l’épicéa. Les fibres sont liées avec de la lignine, du maïs ou avec du polyester (ce qui rend alors l’isolant moins naturel). L’isolant se présente sous forme de panneaux souples ou rigides de différentes épaisseurs. Il convient aussi bien en toiture qu’en façade. Les panneaux peuvent se coller facilement contre des parois. Il s’agit d’une des meilleures isolations contre la chaleur en été. Les marques actuellement sur le marché en Suisse sont Homatherm et Pavatex.

Fibres d’herbe

isolation herbe
Un nouvel isolant à base d’herbe a été mis sur le marché au printemps 2009. Baptisé Gramitherm, il est fabriqué à partir d’herbe coupée, puis défibrillée et séchée. Les fibres obtenues sont mélangées à un liant et des phosphates d’ammonium (répulsifs et antifongiques), puis conditionnées en plaques rigides de différentes épaisseurs. Cet isolant dégage une bonne odeur de foin, mais n’est pas allergène car il ne contient pas de pollen. Il présente un écobilan très positif, neutre en CO2, et son coût est tout à fait concurrentiel par rapport aux isolants minéraux conventionnels.

logoterre et nature_bonne lecture  Lire l’article du 20 novembre 2008


En pratique

On utilise ces plaques pour isoler des parois, des sols et des plafonds. Elle se découpe facilement au couteau, sans dégager de poussières irritantes. La rigidité des plaques exige des surfaces bien planes et régulières. Certains de ces panneaux sont assez rigides pour supporter un plancher flottant.

Il existe de nombreuses façons de poser ces plaques, l’important est qu’elles soient bien ajustées afin d’éviter des vides qui pourraient provoquer de fâcheux courants d’air. Si le mur est bien perspirant, on ne pose pas de pare-vapeur.

Les pros

  • Biofloc Isolation Sàrl – Matthieu Luisier – Route de Verbier 139 – 1936 Verbier – 078 610 60 89 – www.bioflocisolation.ch
  • Magripol SA, isolation en fibres de lin – Z.I.2 108 – Chemin des Îles – 1860 Aigle
    024 468 57 57 – www.magripol.com