Brique alvéolaire

La brique alvéolaire

briquealve
C’est une brique d’argile (ou terre cuite), mais bien plus épaisse que la brique classique. Elle est composée d’un empilement de feuillets fins qui forme de multiples alvéoles remplies d’air. L’argile étant disponible presque partout, il devrait être possible d’éviter les transports sur de longues distances, à condition de trouver un fabricant dans la région.

Ce matériau permet de réaliser des murs à la fois porteurs et isolants. Ceux-ci sont parfaitement perspirants (perméables à la vapeur d’eau). On obtient une faible inertie thermique (capacité du mur à stocker de la chaleur et donc à réguler la température intérieure).Le principal inconvénient réside dans l’énergie grise consommée par la cuisson de l’argile à une température de 1000 degrés environ.

En pratique

Ce matériau permet de réaliser les murs porteurs de diverses constructions. On ne peut donc pas l’utiliser pour isoler un mur existant.

La brique alvéolaire s’utilise comme une brique classique, mais sur une plus grande épaisseur (env. 50 cm). On utilise un mortier isolant spécial ou une colle afin d’éviter les ponts thermiques au niveau des joints. Les murs peuvent être recouverts de divers enduits, mais toujours bien perméables à la vapeur.

Les bonnes lectures

briquealv