Les peintures minérales au silicate

Du verre liquide et inodore

La technique des peintures minérales au silicate de potassium a été mise au point en Allemagne à la fin du 19e Siècle. Dans les grandes lignes, la recette consiste à liquéfié du verre avec de la potasse, à haute température. On obtient ainsi un liquide incolore et inodore qui sert de base à la formulation des peintures.
Les peintures aux silicates peuvent s’utiliser sur tous les supports et ont une grande longévité. Elles sont particulièrement conseillées pour les façades urbaines, car elles résistent mieux aux pluies acides que la chaux.

Les bonnes lectures


Repeindre ses façades au naturel . Un article du 8 novembre 2012 paru dans Terre & Nature