Le radon

Une radioactivité dont il vaut mieux se méfier…

Le radon est un gaz naturel rare qui se forme dans le sol au cours de la désintégration radioactive naturel du radium, lui même issu de l’uranium. Il monte peu à peu à la surface et se propage dans l’air ambiant. Cela ne pose aucun problème à l’extérieur car sa concentration dans l’atmosphère est infime. En revanche, lorsqu’il pénètre dans des pièces d’habitation via des fondations, des canalisations ou des joints non étanches, il atteint parfois des concentrations qui peuvent être dangereuses pour la santé.

Zones à risque

Le gaz radon trouve son origine dans la désintégration de l’uranium, présent en quantités infimes partout dans le sol. Sa remontée en surface dépendra fortement de la nature du sol: il pourra plus facilement remonter dans un sous-sol karstique et au travers d’éboulis que dans un sol argileux, naturellement imperméable. En Suisse, les zones à risque sont situées dans l’Arc Jurassien, les cantons des Grisons et du Tessin.
Il n’est pas pour autant possible de prédire la concentration en radon d’une maison en fonction de la nature du sol. Chaque maison est en effet un cas particulier et des concentrations très différentes peuvent être mesurées entre deux maisons voisines.

Un gaz cancérigène

Le gaz radon est la deuxième cause de cancer du poumon après le tabagisme : il provoque annuellement, en Suisse, 240 cas de décès. Les produits de désintégration de ce gaz peuvent en effet se déposer sur la paroi des poumons et l’irradier. Des mesures souvent simples et efficaces permettent heureusement de limiter la concentration du radon à des valeurs acceptables.

Mesurer le radon

Le radon pénètre dans les maisons en profitant de “l’effet de cheminée” : en hiver surtout, l’air chaud qui monte dans la maison crée une dépression dans les parties basses de la maison et provoque un effet d’aspiration imperceptible. Le radon présent dans la cave remonte dans les pièces d’habitations et s’y concentre. La concentration moyenne de radon dans les bâtiments est de 78 béquerels au m3 (Bq/m3). L’office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande de prendre des mesures d’assainissement lorsque la concentration dépasse 400 Bq/m3. L’assainissement devient obligatoire à partir de 1000 Bq/m3.
Les mesures du radon se font soit avec des appareils sophistiqués, soit avec de simples dosimètres passifs (entre Fr 70.- et Fr 100.- pièce) qui sont à renvoyer au laboratoire d’analyse. La liste des services agréés est disponible sur www.ch-radon.ch.



Comment assainir?

Evacuer le radon d’une pièce est très simple: il suffit d’ouvrir les fenêtres pour créer un courant d’air. Cette solution ne peut toutefois être que provisoire car le radon s’accumule à nouveau après avoir refermé les fenêtres, et en hiver, cela refroidit toute la maison!
Pour réduire à des valeurs acceptables les concentrations de radon, il faut tenter de supprimer les défauts d’étanchéité dans les étages inférieurs.

Différentes solutions se présentent selon les cas :

  • isoler le sol avec une chape et/ou matériaux d’isolation imperméable au radon (ex : foamglass)
  • colmater fissures et jointures entre sols et parois
  • colmater le pourtour des canalisations souterraines qui entrent dans la maison
  • installer des prises d’air extérieur sur les poêles à bois pour éviter une aspiration d’air depuis la cave
  • installer une ventilation extérieure à la cave

Dans tous les cas, mieux vaut s’adresser à un consultant en radon qui donnera les conseils appropriés.

Les bonnes lectures


Radon. Informations sur un thème rayonnant. Brochure de l’office fédéral de la santé publique OFSP, 2008.

Radon. Méthodes d’assainissement pour les bâtiments existants. Brochure de l’office fédéral de la santé publique OFSP.

Forum déchets n°89, janvier 2012. Matériaux dangereux: les bâtiments nous réservent encore des surprises. Edité par le Fondation suisse pour la pratique environnementale PUSCH.

Les liens utiles

  • www.ch-radon.ch : L’office fédéral de la santé publique livre des informations sur le radon en Suisse.

Les pros

  • Diagnostic R – Stanislas De Froment – Montée du Village 4 – 1357 Lignerolle – 024 441 41 60. Entreprise active dans la qualité de l’air intérieur, elle vous conseille sur le radon, l’humidité et les polluants intérieurs – www.diagnostic-r.ch
  • Tipi architecture Sàrl – Jean-Luc Wacker – Chemin de la Petite Amérique 2A – 1462 Yvonand
    079 374 63 55 – www.tipi-architecture.ch – info@tipi-architecture.ch