Le pisé

Le pisé

Photo-pisé-2
C’est une méthode traditionnelle qui utilise de la terre, en général récoltée sur place. On la tasse manuellement dans un coffrage qui sera ensuite enlevé. On peut aussi mélanger de la paille à la terre et utiliser des branches pour constituer un squelette (technique du torchis).Le mur de pisé est très solide et peut supporter plusieurs étages. Il est toutefois très sensible à l’humidité et doit être protégé des intempéries. En ajoutant de la paille à la terre, on améliore les qualités isolantes du mur. Ces murs sont parfaitement perspirants (perméables à la vapeur d’eau).

En pratique

C’est une méthode traditionnelle autrefois utilisées pour les fermes qui peut être remise au goût de jour pour des maisons familiales et elle convient également pour l’autoconstruction.
On choisit soigneusement la terre qui doit être assez argileuse et pas trop caillouteuse. Le coffrage se fait de la même manière que pour le béton, mais le mur doit pouvoir sécher longuement après le décoffrage.

Les fondations doivent isoler le pisé de l’humidité du sol.

Les matériaux utilisés ne coûtent presque rien: ils sont si possible prélevés directement sur le chantier. C’est ici la main-d’oeuvre qui représente l’essentiel du coût.

pisé mécanique, projection de terre par voie sèche

Pisé mécanique

Aujourd’hui, on utilise de plus en plus ce procédé moderne de mise en oeuvre consistant à acheminer de la terre sèche et pulvérulante dans un tuyau relié à un compresseur. La terre est ainsi violemment projeté contre un seul coffrage. A la sortie du tuyau, elle est humidifiée en une fraction de seconde, lui donnant son état plastique idéal. C’est un procédé dérivé de la projection par voie sèche du béton de ciment dans les tunnels et sur les talus.
Le pisé ainsi projeté mécaniquement peut alors être armé, ouvrant de nouvelles perspectives quant à la résistance à la traction ou pour du parasismique.

Photo: Pittet artisan, ici pisé moderne sur maison en paille

 

 

Les bonnes lectures

livrepise
Bâtir en pisé : technique, construction, réalisation. Par J. Jeannet, éd. Pisé Terre d’Avenir, 1999.
Cet ouvrage fournit toutes les informations utiles pour construire en pisé.
livrepise1
Le Pisé, patrimoine, restauration, technique d’avenir Par J. Jeannet, B. Pignat, G. Pollet et P. Scarato, éd. Créer, 1993, 122 p.
Bâtisses anciennes et constructions récentes illustrent les particularités et les techniques de mise en oeuvre de ce matériau utilisé dans le monde entier.

Les Pros

VAUD

  • Arbio – P. Favre – Rte du village 114 – 1040 Saint-Barthélemy
    079 431 22 53 – www.arbio.ch
  • Pittet Artisans Sàrl – Le Grand Pré 3 – 1512 Chavannes-sur-Moudon-
    021 907 82 44 – info@pittet-artisans.ch – www.pittet-artisans.ch