La pierre naturelle

La pierre naturelle

La plupart des roches peuvent convenir à la construction. Depuis l’Antiquité, c’est le matériau le plus utilisé. Il a été très largement abandonné en raison des coûts importants et de la lenteur des travaux par rapport à la brique.

Les maisons de pierre sont très recherchées pour leur valeur traditionnelle. Elles ont toutefois de gros inconvénients, en particulier une isolation thermique assez faible. Les murs sont bien perspirants (perméables à la vapeur d’eau) si on a utilisé un mortier à la chaux. Si l’extérieur a été recouvert d’un enduit au ciment ou de matière synthétique, on risque de piéger l’humidité dans le mur. Cette technique est très écologique si on utilise la pierre locale, mais très énergivore si on transporte la pierre sur de longues distances.

En pratique

C’est surtout lors de rénovations de maison anciennes que l’on choisit de respecter cette technique d’origine. On peut améliorer l’isolation par un enduit intérieur au chanvre. La pierre est parfois utilisée pour l’habillage extérieur de maisons neuves. Dans les régions au climat doux, cette technique traditionnelle reste intéressante si on a les moyens… ou le courage de mettre la mais à la pâte.

La pierre peut être utilisée brute ou taillée. On assemble les moellons avec un mortier à la chaux ou au ciment, mais il existe des constructions sans mortier. Le mur fini est généralement couvert d’un enduit dans les régions froides alors que dans le sud, on préfère la pierre apparente à l’extérieur.

La pierre brute peut être très bon marché, voire gratuite si on l’extrait soi-même. La pierre taillée est très onéreuse.

les liens utiles

  • www.pierreseche.com : Le site de l’architecture en pierres sèches. Une source d’informations historiques et techniques sur tous les types de constructions en pierres sèches qui embellissent nos paysages: murets, cabanes, puits,…. Une source d’inspiration aussi pour habiller un mur de briques avec un matériau beau et naturel!