Le tas de matériaux

Les tas de matériaux

Des aménagements simples attirent insectes, araignées et autres invertébrés.
Un tas de branches abandonné dans un coin du jardin sert de refuge à tout un cortège d’animaux. Au hérisson bien sûr, mais aussi aux oiseaux. Le troglodyte, un petit passereau forestier, construit son nid dans les branchages, le rougegorge s’y abrite et les coléoptères mangeurs de bois y trouvent leur bonheur. Vous pouvez couvrir les branches d’une bonne couche de foin pour imperméabiliser le tout.
Un tas de sable attirera certains insectes: ils y chassent ou pondent leurs oeufs. Si le sable est très fin et abrité de la pluie, un fourmilion y creusera peut-être son entonnoir pour piéger les fourmis.
Des pierres plates servent d’abri pour les perce-oreilles, araignées et carabes.
Pensez aussi au tas de compost ! Il loge des larves parfois peu ragoûtantes mais qui révèlent de belles surprises. Prenez ces gros vers blancs. En quelques semaines, ils se transforment en cétoines, des coléoptères aux reflets dorés.