Réservoir enterré

Un réservoir enterré

Si vous avez un grand potager, des bêtes à abreuver, ou si vous ne souhaitez pas avoir un réservoir en plastique en permanence devant votre façade, optez plutôt pour une cuve enterrée! Elle présente en plus l’avantage de pouvoir être utilisée toute l’année!

cuve enterrée2_pt

Un exemple de cuve enterrée. Photo: RVG

Pour le jardin on utilise généralement des cuves en polyéthylène, plus faciles à installer et à entretenir. Elles sont solides et résistent à la pression du sol, mais leur capacité excède rarement 10 m3, mais on peut sans autre les monter en série si l’on veut plus de volume.

L’eau qui y sera stockée conviendra pour le jardin mais aussi pour les toilettes et les appareils électroménagers (machines à laver) qui auront une plus longue durée de vie du fait du peu de calcaire contenu dans cette eau. Par contre, dépourvue de sels minéraux et partiellement chargée de polluants atmosphériques, cette eau ne sera pas considérée comme potable.

On trouve plusieurs autres modèles de cuves à enterrer:

  • Les cuves en béton ont le gros avantage de minéraliser l’eau de pluie et de neutraliser un peu son acidité naturelle, ce qui est indispensable pour un usage domestique.
  • Les citernes en acier peuvent avoir une capacité allant jusqu’à 100 m3 et leur durée de vie est très longue. Leur pose est un peu moins coûteuse que celle des citernes en béton.
  • Il existe aussi des citernes souples qui peuvent atteindre 400 m3 de capacité. Elles ont l’avantage d’être faciles à transporter et à installer. L’eau s’y garde avec peu de risque de contamination et d’oxydation.

Et pour toutes ces cuves, pour rendre potable l’eau de pluie, vous pourrez vous équiper d’un système de filtre que les professionnels vous proposeront.